Une mère d’angoisse

Sortie scolaire en bus

Quelle mère suis-je?

Mère surprotectrice ou horreur une mère castratrice… ? Je me demande régulièrement de quelle catégorie je fais partie. Peut-être seulement juste celle des mères angoissées… ou des mères tout court. Etre mère n’est-il pas livré avec son lot d’angoisse?

Tout çà pour une sortie ! Sérieux ?

Bref, aujourd’hui pour la première fois ma fille de 4 ans fait une sortie scolaire dans un grand parc. Un moment génial me direz-vous? Et je vous promets que d’une grande inspiration et avec le plus beau des sourires je lui ai dit « Profite bien ma puce, passe une bonne journée !!! » . Alors pourquoi ma tête à penser « Mon Dieu, et si le bus a un accident? S’ils perdent ma fille? S’il y avait encore un nouvel attentat dans la ville? » . Est-ce normal de basculer perpétuellement entre « Faut qu’elle profite et s’épanouïsse » et « Et si il arrivait malheur? » . Comment fait-on pour pas devenir folle un jour??? J’entend déjà celles qui me diront en rigolant « Aller t’inquiètes petit enfant: petits soucis, grand enfant : grands soucis  » . Et ben dîtes donc les filles… Vu comme çà j’ai super hâte d’y être !!!!

Non sérieusement , j’admets, elles ont raison. Oui, c’est ridicule de penser des choses comme çà mais on ne refait pas la nature. Il y a ce qui vient tout seul sans y réfléchir et même quand on essai de le contrôler!!! A part la lobotomie partielle et selective je pense que j’en ai pris pour perpette. Alors du coup je lutte contre moi même à chaque fois… Et c’est pas si facile que çà!

C’est héréditaire… mais çà se soigne?

Le pire dans tout çà c’est que ma propre mère était comme çà. Bon… en bien pire… Mais la pomme ne tombe jamais trop loin du pommier comme on dit! Ainsi, lorsque j’étais gamine je m’étais toujours dis « Jamais je serais comme çà, JA-MAIS! ». Toujours pleine de mes grandes idées je m’étais dis que je laisserais mes enfants évoluer et progresser à leur rythme et sans brimades. J’imaginais la maternité comme une sérénité ultime et me disait « Mais comment peut-elle être si stressée de me voir évoluer? Je suis sa fille, elle devrait être heureuse pour moi! « . TARATATA!!! Un jour ce petit être est sorti de moi et j’ai fini pareil!!!!

Il m’arrive parfois quand je suis stressée et angoissée de me remémorer les mêmes angoisses que semblait vivre ma mère pendant mon enfance… et pour l’instant je ne parle pas encore de l’adolescence … Je crains le pire! Si bien que tous mes rêves de sérénité se sont évanouis à la naissance de ma fille. Je me suis mise à avoir peur pour elle: Quand elle est loin de moi qui la protège? Une angoisse qui vient surtout d’une peur profonde de la perdre. Je ne pourrais plus jamais vivre sans elle. Paradoxalement, je suis si fière d’elle de la voir évoluer et grandir comme un petit être autonome… maintenant si elle peut faire tout çà prêt de moi, c’est mieux! Non?!?!

Vers un avenir meilleur?

Ainsi, je me mords régulièrement les lèvres pour ne pas reproduire le même schéma familial, et j’avoue que c’est très difficile. C’est ainsi qu’aujourd’hui mon cerveau imagine presque que King Kong va débarquer au pique-nique de fin d’année de ma fille au lieu de me dire qu’elle va vivre avec ses petits amis une « aventure » juste magique pour elle. Essayer de ne plus être angoissée au quotidien est un travail de longue haleine, je me demande souvent si je vais réussir à ne pas basculer dans l’excès de ma mère et si je vais un jour rejoindre mes rêves de sérénité maternelle (Je crois pas atteindre un jour cet El-dorado!).

Et vous de votre côté comment vous géré çà? Quelles mères êtes-vous? Comment gérez-vous vos angoisses maternelles?

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman Nat et ses petits
Maman de 3 enfants, j'ai décidé de partager mon quotidien avec d'autres. Mes pensées, mes astuces, mes rires, mes larmes, mes angoisses, mes bons plans...Voilà ce qui est au rendez-vous 😉. Alors si le programme vous plait, venez me rejoindre !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

www.000webhost.com