Quatre ou pas quatre?

Quatre ou pas quatre? Avoir un 4 ème enfant

Avoir un quatrième enfant … ou pas?

Il était une fois…un rêve…

Lorsque j’étais adolescente, dans mes rêves les plus fous, je me voyais à la tête d’une jolie tribu de quatre enfants. Oh bien sur j’avais établi tout un programme. Facile : Je trouverais un homme, charmant de préférence, avec qui j’aurais 4 beaux enfants… oui ils allaient être beaux en plus! Je les voyais blonds aux yeux bleus, un peu comme le petit garçon dans la pub de Mixa bébé de l’époque. Je m’étais dis, ou on m’avait poussé à dire, que je serais une mère jeune. Quand je dis « peut-être poussé à dire » c’est parce que  c’était déjà un peu le rêve (échoué) de ma propre mère. Bref, 22 ans m’étais apparu comme un âge idéal pour avoir mon premier enfant.

Retour à la réalité !

Les années, le temps, la vie ont passées entrainant sont lots de déboires et de déceptions sentimentales. Je me suis donc retrouvé à 28 ans sans enfants et même sans l’ombre d’un amour à l’horizon. Cruelle déception face à la rupture de mon rêve. Rêve que d’ailleurs j’avais repoussé en voyant arriver les années de galère autour de mes fatidiques 22 ans. La dite barrière s’était donc vu reculer de 22 à 30 ans.

Du coup, le nouveau cap arrivant, c’était de nouveau le gros flip. Cette fois ci ce n’était pas seulement mon programme d’ « avoir des enfants jeunes » mais aussi le programme « avoir 4 enfants » qui était en train de s’effondrer lamentablement. J’étais donc amèrement dans ma tête en train de me dire que « 2 c’est bien aussi » et avec la peur au ventre de devoir dire un jour « au moins un! » .

Enfin…le prince est là!

Et puis, un soir d’Août : L’homme à été là ! J’ai su, su que çà serait lui l’homme qui me ferait pensé à la chanson de Linda Lemay « Le plus fort c’est mon père » . Celui qui allé promettre sans trembler et aimer de tout son coeur pour que ses enfants disent que le plus fort c’est leur père.

Avec cet homme j’ai eu en prime la livraison d’un petit garçon déjà tout fait. Je suis donc passé en quelques mois de femme célibataire en quête de l’amour à … mère de famille !!! La claque! Même si c’est ce que l’on souhaite je vous assure que cela procure un grand changement. Et c’est encore moins évident quand l’enfant n’est pas celui qui est sorti de votre ventre. Vous ne pouvez pas vous douter comme on peut être jugé sur son comportement et la gestion de l’éducation d’un enfant qui n’est pas le sien !!! (Je pense en faire un article à part entière).

Il a été a ce moment là comme une évidence que nous voulions un enfant ensemble. C’est ainsi qu’il y a bientôt 5 ans j’allais être projeté dans le monde de la maternité avec la naissance de ma fille.

Mon rêve de famille prenait ainsi forme et le bonheur commençait à emplir ma vie. C’est donc tout naturellement que s’est imposée l’idée d’avoir un troisième enfant. Cette fois-ci ce fût un petit garçon. Un merveilleux petit garçon de 2 ans passé aujourd’hui.

Et maintenant ? Quatre ou pas quatre ?

C’est donc ici que j’en suis… mon rêve, mon envie d’un quatrième est toujours là. Une jolie famille de 4 enfants çà semble merveilleux … Mais si on arrêtait là est-ce que çà serait pas tout aussi merveilleux???

Je suis taraudée entre l’idée de me dire  » ça sera super » et l’idée que de nouveaux il n’y aura plus une chambre par enfant, que de nouveau peut-être l’espace va manquer. C’est ridicule je sais. Bon nombre de mes amis ont vécu dans la même chambre que leur frère ou leur soeur et ce sont plutôt de bons souvenirs qui en découlent. Mais voilà, le doute est là… Peut-être qu’une part de moi à peur de tout ce qui va suivre.  Trois enfants ce n’est pas forcement de tout repos. Rajouter une petite tête de plus çà promet de loooogues journées !!!!

Et puis il y a des projets sur le travail et aussi la peur que le budget ne suive pas. Mille et unes questions qui valsent dans ma tête et qui se battent en disant  » un 4ème enfant »/ « Non non on en reste là ».

C’est compliqué, une telle décision n’est pas à prendre à la légère. Je me disais depuis la naissance de mon fils, il y a le temps d’y penser… Et puis il y a cette petite horloge qui dit « Tic Tac Tic Tac » tu auras 36 ans à la fin de l’année … En plus de ne pas avoir été une « jeune » mère tu ne vas pas finir par être une « vieille » mère !!!!!

Enfin voilà… je m’interroge… On se donne donc rendez-vous dans quelques mois pour connaître le résultat .

Et pour vous c’est comment? Quatre ou pas quatre? Comment avez-vous décider d’avoir un 4ème enfant ? Avez-vous écouté vous rêves ou vos craintes?

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman Nat et ses petits
Maman de 3 enfants, j'ai décidé de partager mon quotidien avec d'autres. Mes pensées, mes astuces, mes rires, mes larmes, mes angoisses, mes bons plans...Voilà ce qui est au rendez-vous 😉. Alors si le programme vous plait, venez me rejoindre !

2 Commentaire

Laisser un commentaire

www.000webhost.com