Ma mamie et moi…

Ma grand-mère et moi

Ma mamie est une femme extraordinaire, je tenais à le dire !

Le choc

Depuis sa fracture du col du fémur il y a quelques jours (Lire l’article  » Rappel à l’ordre du temps qui passe… « ) ma mamie monopolise mon esprit.

Lorsque je suis allée la voir à l’hôpital après sa sortie première sortie de réanimation (elle y est retournée par la suite 😢). Je l’ai retrouvé attachée dans son lit. Je ne vous raconte pas le choc…

Certes, je suis infirmière et je sais bien que cela était nécéssaire. Elle tentait de s’arracher la sonde gastrique et ne pas avoir cette sonde aurait pu avoir des conséquences fatales pour elle. Ma pensée soignante à donc compris. Mais ma pensée de petite fille a été profondément heurtée par cette vision. MA MAMIE attachée !!! Une horreur, cette image ne me quitte pas.

C’est çà la vie?

Je me suis dis que quand même cette vie avait quelque chose de mal faite… Ma mamie à 86 ans, elle a connu la guerre, la faim (elle vient d’un milieu très modeste). Elle a travaillé toute sa vie depuis son plus jeune âge, trop jeune âge. Elle a élevé ses 2 enfants avec beaucoup d’amour et sa petite fille également par intermittence. Et je la retrouve la comme çà… attaché à son grand lit blanc d’hôpital! C’est donc comme çà que la vie est censée finir? Après toutes les épreuves endurées ont fini attaché à son lit ?

Bien évidemment ce n’est pas la première fois de part mon métier que çà me heurte. Mais cette fois-ci on parle de ma mamie et les émotions de petite fille prennent forcément le dessus.

Mon exemple

Ma mamie est sur bien des plans mon modèle. Elle n’a jamais vécu dans l’aisance même si elle a travailler plus que de raison. Cependant, elle n’a jamais été envieuse de rien. Elle a toujours été heureuse de vivre sa vie comme elle était. Elle n’a jamais rêvé d’une autre vie, elle n’a jamais crié à l’injustice.

Quand mon grand-père est décédé il y a 17 ans. Elle a su continuer le chemin, elle qui n’avait jamais vécu seule. Elle, qui avait toujours eu un soutien, une béquille en la personne de mon grand-père. Et pourtant, elle l’a fait… Elle a continué la route malgré les embuches sans jamais se plaindre même si le manque était là.

Elle a toujours été d’une patience d’ange envers ses enfants et moi. Je ne me rappelle pas, aussi loin que ma mémoire puisse aller, avoir vu ma mamie crier… Moi qui en est presque fait mon quotidien 😖 (Je travaille durement à oublier cette mauvaise habitude).

Comment a t-elle fait pour traverser sa vie semée d’embuches avec le sourire?? Comment a t-elle eu la force de caractère continuer sans baisser les bras, sans courber le dos??

Aujourd’hui je peux clairement dire que si j’arrive un jour juste à la cheville de ma mamie je serais fière de moi et de mon parcours. Comment a t-elle fait pour être une mamie si extra-ordinaire?

L’inquiétude et le doute

J’espère que ma grand-mère va aller mieux bientôt même si je suis bien consciente qu’elle n’est pas éternelle. J’avoue que çà m’angoisse. Je dois partir en vacances lundi et je pense que j’aurais déjà tout annulé s’il n’y avait pas les enfants. Et si elle-même ne m’avait pas dit « Annuler? Mais çà va pas non! »

J’ai peur qu’elle finisse par abandonner le parcours, peur de ne pas être là. J’ai peur de la perdre tout simplement. Elle est ma mamie, mon modèle, ma deuxième mère… Je t’aime Mamie.

Logo Maman Nat et ses petits

 

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman Nat et ses petits
Maman de 3 enfants, j'ai décidé de partager mon quotidien avec d'autres. Mes pensées, mes astuces, mes rires, mes larmes, mes angoisses, mes bons plans...Voilà ce qui est au rendez-vous 😉. Alors si le programme vous plait, venez me rejoindre !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com